Le prénom Privat

Comme vous le savez maintenant mon ancêtre Gilles a pour prénom Privat .

Ce n’est pas un prénom anodin en Gévaudan car Privat en serait le premier évêque.

il se retirait souvent dans une grotte, située sur le haut d’une montagne près de Mende, et qu’il y faisait son occupation et ses délices de la prière, du jeûne et des veilles.

Pendant qu’il travaillait à sa sanctification et à celle de son troupeau, Chrocus, Roi des Allemands, passa le Rhin pour aller ravager les Gaules. Lorsqu’il fut dans le Gévaudan, les habitans du pays se renfermèrent dans le château de Grèze, qu’on voit encore au pied d’une montagne. Le saint évêque resta dans sa grotte où il priait pour son peuple. Les barbares qui l’y trouvèrent employèrent inutilement les menaces et les mauvais traitements pour le forcer à trahir ses concitoyens. Ils voulurent ensuite le faire sacrifier à leurs dieux ; mais le voyant rejeter cette proposition avec horreur, ils l’accablèrent de coups, et le laissèrent pour mort sur la place. Il mourut effectivement quelques jours après, avec la gloire d’être tout à la fois martyr de la vérité et de la charité.La date de sa mort se situerait vers 260, la tradition s’attache au fait que le tombeau primitif de Privat soit là où fut établi l’église, aujourd’hui la cathédrale de Mende.

La cathédrale de Mende

Beaucoup de miracles ont été attribués à saint Privat, souvent invoqué pour protéger sa ville de Mende. L’évêque Aldebert III du Tournel, qui avait une grande foi dans les reliques des saints et les miracles, a laissé un témoignage de treize miracles attribués au saint.

L’un des plus remarquables de ces miracles est la façon dont Privat combat aux côtés des habitants assaillis. Ainsi, au Xeme siècle, Guy, comte d’Auvergne, assiège la cité mendoise, et entend la piller. Prêt à repartir, il sent une blessure, et croit alors apercevoir le saint lui enfoncer une épée dans le cœur. Dans la panique, les assiégeants fuient, mais les bardeaux de la chapelle Sainte-Thècle se détachent pour frapper les envahisseurs.

Mais Privat défend aussi son domaine, gardé pour lui par l’évêque. Ainsi, un chevalier nommé Gaucelme voulut s’approprier une part de ce domaine, dépouillant au passage les cultivateurs. Mais le chevalier meurt subitement, et donc sans recevoir de sacrement. Sa famille récupère alors le corps pour l’ensevelir. Mais, à peine glissé dans le tombeau, le corps s’enflamme, et personne n’arrive à éteindre l’incendie jusqu’à ce que le corps ne fut complètement consumé. Gaucelme avait méprisé Privat, et ce dernier s’était ainsi vengé.

L’église paroissiale d’Altier (paroisse de mes ancêtres Gilles) est sous le patronage de saint Privat.

Eglise paroissiale Saint Privat d’Altier

Revenons à la famille et regardons  le prénom de Privat dans la généalogie  de Privat Gilles (1680 ? -1747):

son père  : Privat Gilles ( 1650 ? – ?) du Bergognon commune d’Altier.

son fils : Privat Gilles (1702-1789) du Bergognon.

ses petits fils :

  1. Privat Ribier (1723-?) né au Bergognon puis perdu la trace.
  2. Privat cadet Ribier (1744-?) né au Bergognon puis perdu la trace.
  3. Privat Gilles (1727-1800) du Bergognon.
  4. Privat cadet Gilles (1732-?) né au Bergognon puis perdu la trace.
  5. Privat Gilles (1747-apres 1819) du Bergognon.
  6. Privat Nouvel (1731-1795) du Bergognon.
  7. Privat Castanier (1734- après 1798) de Villespasses commune d’Altier.
  8. Privat Gourdouze (1737-1807) du Bergognon.

ses arrière petits fils (3me génération) :

  1. Privat Reboul (1759-?) né au Bergognon puis perdu la trace.
  2. Privat Gilles (1759-1840)  du Bergognon.
  3. Privat Chalvidan (1752-?) né à l’Habitarelle commune d’Altier puis perdu la trace.
  4. Privat Gilles (1758-?) né au Bergognon puis perdu la trace.
  5. Privat Gilles (1772-1839) du Bergognon.
  6. Privat Andre (1779-?) né au Bergognon puis perdu la trace.
  7. Privat Gilles (1782-apres 1840) du Bergognon.
  8. Privat Blanc (1772-?) né au Bergognon puis perdu la trace.
  9. Privat Gilles (1788-?) né au Bergognon puis perdu la trace.
  10. Privat Nouvel (1770-?) né au Bergognon puis perdu la trace.
  11. Privat Castanier (1774-?)  de Villespasses commune d’Altier
  12. Privat Castanier (1772-1794) de Villespasses.
  13. Privat Beys (1772-?) né au moulin d’Altier puis perdu la trace.
  14. Privat Laurans (1785-apres 1838) du Bergognon.

ses arrière arrière petits fils (4eme génération) :

  1. Privat Michel Gilles (1797-?) né au Bergognon puis perdu la trace.
  2. Privat Portanier (1780-?) né Habitarelle puis perdu la trace.
  3. Privat Rochette (1802-?) né à Villespasses puis perdu la trace.
  4. Privat Andre Laurans (1818-1818) enfant mort à 23 jours du Bergognon.
  5. Privat Gilles (1812-?) du Bergognon.
  6. Privat Portanier (1807-?) du Bergognon
  7. Privat Gilles (1819-1820) enfant mort à 11 mois de Villespasses.
  8. Privat Merle (1793-1813) Jeune Homme mort à 20 ans du Bergognon.
  9. Privat Castanier (1799-?) né à Villespasses.
  10. Privat Laurans (1816-?) né au Bergognon.

ses AAA petits fils (5eme génération) :

  1. Privat Galtier (1813-?) né à Villespasses.
  2. Privat Celestin Gilles (1832-1834) enfant mort de 23 mois du Bergognon.
  3. Privat Andre (1819-?) né au Bergognon.
  4. Privat Doladille (1828-1828) enfant mort à 4 mois du Bergognon.
A continuer …………
lorsque j’aurais fini ma recherche descendante sur Altier.
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s